Maria Antonia Pingitore

 

Je m’appelle Maria Antonia Pingitore, je suis italienne mais depuis 10 ans je vis à Paris. J’ai eu une formation comme metteur en scène de théâtre au Conservatoire de Milan, Scuola d’arte drammatica “Paolo Grassi”, où j’ai ensuite travaillé comme professeur pendant 9 ans. J’ai travaillé comme metteuse en scène, assistante à la mise en scène et auteure. Depuis mon déménagement en France j’ai du recommencer mon parcours et faire reconnaître mon expérience par une Licence Pro (Paris 3-Sorbonne Nouvelle – Licence Professionnelle Encadrement d’ateliers de pratique théâtrale) et le Diplôme d’État de Professeur de Théâtre à La Comédie de Saint-Etienne.

En 2015 j’ai fondé l’Association FEMMES NOMADES avec plusieurs collègues et amies vivant en France, Allemagne et Italie. Avec les FEMMES NOMADES nous avons réalisé un travail autour de la colère de femmes en plusieurs étapes : recherche des textes, résidence de théâtre, écriture au plateau, écriture collective, représentation graphique et visuelle, questionnaire, vidéo et ateliers. Nous avons aussi commencé une recherche sur les femmes écrivaines (romancières, poètes, auteures) qui nous a permis de construire 2 soirées de lectures et chansons au féminins. En 2017 j’ai commencé à animer un cours de mise en scène pour le femmes et nous avons proposé pour la première fois une lecture autour des textes de femmes voyageuses : Les Aventurières. Depuis ma formation j’ai toujours été intéressée par l’écriture, en considérant que la mise en scène est en soi une écriture au plateau. Comme professeure au Conservatoire j’ai toujours collaboré avec le cours de dramaturgie dans l’accompagnement à l’écriture et la réalisation des projets de fin d’études. Dans les années 2000 j’ai fondé un groupe d’auteurs, Bancone di Prova (Comptoir d’épreuve), où nous expérimentions l’écriture sous le regard et avec l’aide et la complicité du metteur en scène (moi) et le retour du public qui assistait à l’écriture à travers des lectures par étapes.

J’ai moi aussi écris des textes et des articles. En 2017-18 j’ai écris des articles pour la revue italo-française Focus In et collaboré avec Carlotta Origoni à la rédaction de son livre The Veil is Seen. Cette expérience nous a confirmées dans la volonté de réaliser l’édition des Aventurières.

 

Maria Antonia has made her residence in Can Serrat during the month of January 2020.